UN TEMOIGNAGE BIEN REEL

UN TRAVAIL DE GRANDE PRECISION

6me20hiv-1.jpg 

Voici un témoignagne sur un travail de longue haleine qui m'a été demandé par un monsieur admirable, celui-ci avait cherché des médiums pour communiquer avec son épouse décédée, déçu par leur travail, les inexactitudes etc ... et l'argent perdu, il est venu me voir ce qui a entraîné un test très long chemin sur ce que je pouvais lui donner !! ce monsieur a été très exigeant, je le comprends, mais cela m'a permis de voir ce que je pouvais vraiment réaliser, je n'ai donc pas hésiter à le suivre dans sa façon de voir les choses à mon sujet. Après quelques mois de contacts réguliers, il m'a gentillement proposé de mettre son témoignage sur mon site, je le nommerai par ses initiales JPJ et sa ville, voulant garder l'anonymat ce que je respecte ... je pense qu'en lisant ces écrits faits et offerts tout spécialement pour le site, vous comprendrez aisément pourquoi JPJ n'a pas opté pour donner son vrai nom ... Il me permet de vous montrer ce que je peux faire et à distance qui plus est puisque je ne suis pas en France, un travail qui encore aujourd'hui, me laisse pantoise devant toutes ces précisions de ce que son épouse m'a révélé, je vous laisse découvrir cette belle histoire, aujourd'hui JPJ et moi sommes devenus amis, il a une grande confiance en moi mais j'avoue que de par cette complicité il m'a permis de faire un superbe travail, je vous laisse donc à votre lecture, n'hésitez pas à laisser vos commentaires cela ne fera que m'encourager shénoa

BESANCON le 22 mai 2008 JPJ - ANNE (Shénoa) Tout d'abord, un grand merci pour votre laborieux travail, en effet, je me rends compte que vous avez passé beaucoup de temps et recevez ma gratitude. L'entité était elle donc si bavarde ? A ce propos, je ne pense pas qu'il soit utile de préciser le genre de relation entre moi et cette entité, à moins que cela soit nécessaire à votre travail. J'ai donc lu avec une grande attention les messages que vous avez reçu et vos ressentis, je peux vous assurez que beaucoup de choses m'ont choqué, mais pas surpris ; de ce que je savais déjà, car c'est la plupart l'exacte vérité de ce que vous écrivez, en particulier : je dis " OUI " Cette personne d'un cancer, elle était proche de moi par le coeur, elle a toujours eu de son vivant l'impression d'être la mal aimée et qu'elle ne plaisait pas, mais une dame de grand coeur, très active (elle ne tenait jamais en place), vivace, énergique. C'est vrai qu'elle a trimée dans sa vie et depuis toute petite. je dis " OUI " De part sa maladie, elle avait des nausées, des vomissements, des maux de tête, des difficultés à respirer - Elle avait de l'asthme - et a fait 2 oedèmes pulmonaires. Elle avait peur de la mort, mais la souhaitait ? car disait elle, elle en avait marre ! La vie lui pesait, mais par derrière, elle en avait peur, peur de partir et peur de laisser ses proches dans le chagrin. Elle dit que son coeur pense à celui qui a fait de sa vie une femme aimée. Je crois savoir de qui il s'agit, donc encore une vérité que vous avez reçu.
je dis " OUI " elle n'a pas eu une vie facile, elle disait toujours qu'elle était malheureuse, combien de fois l'ai je entendu parler de cela. Je dis " OUI " elle n'a pas eu la vie qu'elle souhaitait, combien de fois également l'a-t-elle dit. Les messages que vous avez reçu sont très poignant de vérité. Mais pour moi, reste des ombres, en particulier, ce fameux secret. Je ne vois pas du tout de quoi il s'agit. Bien un secret reste un secret. Je dis " OUI " je le savais mais je n'ai rien dis " dit-elle. ANNE (Shénoa), il va falloir creuser et m'aider pour percer ce mystère, ainsi que d'autres de ses dires, par exemple : " j'ai aimé une personne, mais la vie nous a séparé" ??? (voir courrier du 29 juillet 2008 c'est son fils). Vous dites, " elle n'a pas eu la personne qu'elle aimait sincèrement " ??? Je ne vois rien sur ces deux affirmations. Je pense qu'elle s'adresse à moi en disant " je suis son soleil et je suis sûrement le seul qui lui ai offert du bonheur ", tout me semble vrai et je le pense sincèrement. Pour la dame qui la pleure encore aujourd'hui, que je dois lui tendre la main et l'aider, je ne vois vraiment pas de qui il peut s'agir, faudra que j'en sache plus.
POUR CONCLURE : De votre travail, je retiens beaucoup de positif et de vérité dans pratiquement tous les messages que vous avez reçu, ainsi que de vos ressentis. J'ai lu et relu, et j'avais l'impression de retrouver vivante cette personne, tellement les messages qu'elle a donné sont authentiques de vérité. Je souhaite garder le contact avec cette personne par votre intermédiaire, car elle n'a pas tout dit, le contact étant trop long pour tout dire en une fois je suppose. Peut-on " explorer davantage sa pensée "?, mais tout en la laissant en paix et poursuivre son évolution. Etait elle disposée à parler davantage ? Doit on retenter un contact dans quelques temps ? Je suis prêt à en savoir davantage, même si cela peut être désobligeant à entendre, pourvu que cela vienne de son coeur et que cela soit la vérité. Vous avez toute ma confiance. En somme, votre travail a été très positif et je le répète, c'est comme si cette personne était à côté de moi, tant ce que vous m'avez décrit avec vérité, j'ai vraiment cru revivre la situation terrestre des relations que  j'avais avec cette personne. GARDEZ LE CONTACT ... Je pourrai consentir l'effort de me déplacer à votre cabinet dans quelques temps, pour une consultation appronfondie et de vive voix, mais comme je le disais plus haut, entre temps, serait il opportun d'établier un  nouveau contact ? En essayant d'en savoir plus sur ce qu'elle a encore à dire, car je souhaiterais avoir réponses aux questions que je me pose sur ce qui me paraît être des zones d'ombre. Ne dit elle pas " C'est du passé, et puis le passé ne s'efface pas, alors à quoi bon y revenir ". Quelque chose qui me chiffonne et peut me surprendre, c'est quand elle dit vouloir refaire une nouvelle vie sur terre et rapidement, ainsi tout sera rompu, alors je dis " NON ", pas çà, ne souhaite t elle pas m'attendre et m'accueillir pour continuer une vie éternelle pleine d'amour ? Est il possible par de nouveaux contacts d'obtenir la réponse ? Une question que je me pose : les âmes où esprits vivent ils bien une autre forme de vie ? Sont ils toujours à nos côtés et que ressent un médium où un spirite lorsqu'il est en contact avec une entité et est ce que l'entité dans l'au delà, est la même que celle qui anime notre corps, notre pensée, notre conscience que dans notre vie terrestre. En tous cas, vous avez vous juste quand vous dites où qu'elle dit avoir eu une vie triste, terne, sans lumière, ni joie. souvent son expression du regard et sa voix triste, le corps médical lui faisant d'ailleurs remarqué. Et avec toutes les souffrances physiques et morales qu'elle a subit sur terre elle voudrait y revenir et rapidement ? Pour terminer, une anecdote concernant la photo dans le parc que je vous ai envoyée; J'avais posé cette photo, adossée à une pile de livres sur un des rayons de ma bibliothèque et un jour, voici à peu près deux mois, inexplicablement cette photo a glissé pour tomber sur un crayon y a t-il un hasard où coincidence avec ce qu'il vous est arrivé à vous même avec cette photo ? J'ai été long, mais je tenais à vous faire connaitre mes impressions, qui peuvent être utiles par la suite de vos travaux.
Nous restons en contact l'un et l'autre, tout en reconnaissant votre valeur sur le travail que vous venez d'excuter et je jugerai plus tard les autres demandes que j'aurai éventuellement à vous confier. Je tiens à vous remercier pour votre disponibilité, votre conscience professionnelle et l'amour de votre travail. A bientôt et je dois vous avouer que je suis très branché sur l'ésotérisme, et tous les phénomènes qui s'y rattachent, parcourant les régions de conférences en conférences, mais avec un certain discernement qui me permet d'éliminer les plus où moins bons médiums et voyants. Dans mon aperçu gratuit que vous m'avez adressé, n'avez vous pas vu en moi une petite forme de médiumnité ? Très cordialement et très sincèrement. JPJ PS : je vous autorise à publier ce courrier dans votre livre d'or où autre page de votre site. JPJ

 

BESANCON le 29 juillet 2008 - JPJ -
Chère Anne (Shénoa) Bonjour, Comme je vous l'ai dis dans notre échange de live de samedi dernier, je me dois de vous fournir quelques précisions quant à votre contact avec l'entité. Je m'apprêtais donc à terminer notre conversation, lorsque vous m'avez posé la question de savoir si j'avais un enfant, je vous ai répondu " NON ", mais par respect pour votre travail médiumnique, votre clairvoyance et aussi pour l'entité, je me sentais dans l'obligation d'être en confiance réciproque pour positiver votre question dont les éléments vons ont été transmis par l'entité. Suite à votre demande, je suis allé voir le calendrier, j'étais ébahi par ce que j'ai découvert en réponse à cet enfant ? Tout d'abord, cette entité est mon épouse décédée le 18 septembre 2005 (elle n'a jamais voulu me dire son lien avec JPJ) et je tiens, pour la suite de nos contacts vous informer pour cet enfant, quand j'ai rencontré en 1967 celle qui deviendra mon épouse en 1968 (l'entité) cette dernière était enceinte, mais pas de moi, et les conditions de notre union faisait que je n'accepte et que je ne reconnaisse pas cette future naissance. Cette naissance a eu lieu en juin 1967, cela fait donc 41 ans jour pour  jour comme vous l'avez décrit, et c'était un garçon qui a été confié aux services de l'enfance en vue d'une adoption plénière. Mon épouse tenait beaucou à ce bébé et elle n'était pas coupable de cet abandon. La punition que j'ai eu c'est de ne pas pu avoir d'enfant dans notre couple. Par la suite, j'ai bien tenté avec l'aide d'un détective de retracer cet enfant, mais impossible vu l'adoption plénière qui avait été prononcée. Toute sa vie durant, mon épouse a été affectée et en a souffert moralement et psychiquement et je me demande si cela n'a pas été un facteur déclencheur de la maladie qui l'a emportée. ceci est un secret de famille jusqu'au bout et ce secret vous êtes la seule à le connaitre. On n'en parlait pratiquement pas entre nous, moi j'oubliais, sauf comme dans tous les couples, lors de rares dipustes, mon épouse ressortait cette histoire et la " balançait à la figure ", j'imagine que pour elle, cette épreuve a été très dure et qu'elle est partie sans plus avoir de nouvelles de son enfant, c'est je pense la pire des choses pour une mère, de plus elle pensait que cet enfant n'avait pas survécu et qu'il était mort petit ??? S'il est encore en vie, cet enfant a aujourd'hui 41 ans. Je souhaiterai que mon épouse depuis son au delà le voit et soit heureuse ainsi, si elle vous en a parlé, c'est qu'il doit y avoir quelque chose, mais quoi ? Je tenais particulièrement à vous adresser cette lettre pour vider ma conscience en vous accordant tout ma confiance, et croyez moi vous m'avez soulagé comme un confesseur. Lors de prochaines contacts (mon épouse étant assez bavarde) je suis prêt à entendre tout ce que me dira par votre intermédiaire, mais vous savez je prie beaucoup pour elle et je lui ai déjà souvent imploré le pardon. Je souffre beaucoup de sa disparition, je ne sais pas si vous le ressentez et si elle vous en parle. Je souhaite obtenir encore beaucoup de messages. En tous cas, vous m'avez ébahi et j'ai été vraiment estomaqué par la teneur de ce message reçu de la part de l'entité, de votre lucidité, votre clairvoyance, votre franchise, votre compassion et votre humilité, ainsi que de la qualité de votre travail. Ce message a été époustouflant, mais plein d'espoir pour nos deux vies, certes différentes, mais bien réelles. Gardez bien cette lettre, je vous donne l'autorisation de la publier, bon où il vous semblera, mais pour mon intimité, et la mémoire de la défunte, ne mettez que mes initiales " JPJ, vous pouvez mettre BESANCON ". Moi, j'ai imprimé toutes nos conversations échangées en live, je vais m'en faire un petit ouvrage. Comme on a dit, on se recontacte en août. Je vous souhaite bonne continuation et bonne réussite dans votre travail avec l'aide et la protection de Dieu. recevez toutes mes sympathies, je vous embrasse et restez à l'écoute de mon épouse. JPJ

Mille mercis à vous JP pour votre confiance, mais aussi pour l'homme adorable que vous êtes, tout ce que nous avons faits ensemble a été pour moi un véritable plaisir, à très bientôt shénoa.

 

d8770d70.gif